La goutte

Publié le 14/01/2017

Aujourd'hui, les hommes sont enfin à l'honneur avec la goutte dont je vais vous parler !

En effet cette maladie touche le plus souvent les hommes, d'ailleurs elle peut commencer tôt, vers l'âge de 35 ans en moyenne.

La goutte

Il s'agit le plus souvent d'une maladie familiale, puisqu'on retrouve régulièrement plusieurs membres d'une famille atteints de la goutte. Cependant aucun gêne particulier n'est en cause, il s'agit dans la majorité des cas d'une mauvaise élimination de l'acide urique par les reins.

En effet la crise de goutte est causée par l'acide urique. Il est possible de doser l'acide urique dans le sang et on estime que c'est à partir d'un taux supérieur à 60mg/l qu'il existe un risque à long terme de faire des crises de goutte. Attention toutefois, ce n'est pas parce que vous avez un acide urique élevé qu'il faut absolument le traiter! La crise de goutte ne sera traitée qu'après un premier d'accès goutteux.

L'accès goutteux correspond justement à la manifestation d'un acide urique trop élevé, ce dernier allant se concentrer principalement dans les articulations. Le plus souvent la crise de goutte débute au niveau du gros orteil, la douleur est alors brutale, le pied devient rouge et gonflé. Dans des cas plus rares, la crise de goutte peut toucher aussi le membre supérieur.

À long terme, ce dépôt d'acide urique va entraîner l'apparition autour des articulations atteintes de tophus goutteux. Il s'agit de dépôts sous la peau d'acide urique donnant un aspect particulier comme si des petits cailloux jaunâtres s'étaient incrustés dans la peau.

Lorsque les personnes souffrent de la maladie goutteuse, elles sont aussi plus à risque de faire des crises de colique néphrétique. Il s'agit de l'obstruction de l'uretère, tuyau permettant l'évacuation des urines du rein vers la vessie, par un calcul d'acide urique.

Lorsque la maladie goutteuse évolue depuis des années, les articulations commencent  à être dégradées, responsables de douleurs chroniques survenant surtout au cours d'effort physique. Ces signes de dégradation étant perceptibles à la radiographie.Mais pour faire le diagnostic de certitude, c'est la ponction de l'articulation douloureuse qui permet de retrouver, après analyse au laboratoire, les cristaux de l'acide urique !

Mis à part le sexe masculin et la composante familiale, d'autres facteurs de risque ont été retrouvés dans la crise de goutte comme la ménopause, certains médicaments (les diurétiques) mais aussi une alimentation trop riche en protéines animales, les boissons alcoolisées et plus particulièrement la bière (avec ou sans alcool), une obésité, un diabète, un cholestérol trop élevé, une insuffisance rénale chronique et certaines maladies sanguines (leucémie chronique).

La semaine prochaine je vous parlerai de la ménopause et de ses petits désagréments! À très vite!

Docteur Delanoë

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Fabriqué en France

FABRIQUÉ EN FRANCE

Livraison rapide

LIVRAISON RAPIDE

à domicile ou en point relais

Frais de port offerts dès 60 € d'achats

FRAIS DE PORT OFFERT

dès 60 € d'achats

Paiement sécurisé

PAIEMENT SÉCURISÉ

CB Visa Eurocard

Service client réactif

SERVICE CLIENT RÉACTIF

et hautement formé