Franck

Aïe, j’ai mal aux genoux !

Douleurs aux articulations? Microequilibre a enquêté pour vous.

Premier(s) indice(s)

J’ai des douleurs au niveau des articulations et plus spécifiquement au niveau des genoux.

Premier(s) suspect(s)

  • le surpoids ;

  • des chaussures de course, ou bien un terrain non adapté comme le bitume par exemple ;

  • l’âge.

Premier(s) reflexe(s)

Je prends des antalgiques ou des anti-inflammatoires !

Indice(s) supplémentaire(s)

  • les douleurs persistent, voire empirent ;

  • elles sont présentes durant l’effort, mais également au réveil ou après être resté assis un long moment.

Coupable(s)

  • l’arthrose1.

Arme(s) du crime

  • une usure du cartilage au niveau des articulations des genoux.

Complice(s)

  • un sport trop violent pour les articulations ;

  • certaines activités physiques professionnelles ;

  • l’hérédité ;

  • certaines maladies chroniques (diabète, obésité...).

Délibération

  • se tourner vers des compléments alimentaires contenant de la chondroïtine et de la glucosamine (ils pourraient avoir un effet synergique) ;

  • garder une alimentation équilibrée ;

  • poursuivre une activité physique après avis médical.

conclusion

L’arthrose touche chaque année des milliers de personnes en France. Elle est multifactorielle, c’est-à-dire qu’elle peut être provoquée par l’exercice d’une activité physique trop intense, le surpoids, une alimentation trop pauvre en calcium et vitamine D, mais aussi par des facteurs héréditaires.

Souvent, le traitement proposé en premier en cas d’arthrose est la prise d’antalgiques et/ou d’anti-inflammatoires. La glucosamine et la chondroïtine sont des molécules présentes dans de nombreux compléments alimentaires à visée articulaire. La glucosamine et la chondroïtine sulfate sont présentes naturellement dans les tissus conjonctifs et cartilagineux afin d’assurer, entre autres, la structure et l’élasticité des cartilages, des tendons et de la peau.

Si les symptômes persistent, consultez votre médecin.

1. L’arthrose est la maladie articulaire la plus répandue. Elle conduit à la destruction du cartilage au niveau des articulations.